Le nettoyage de printemps, ça vient d’où?

Le nettoyage de printemps est une tradition millénaire issue de traditions culturelles et religieuses et liée à la nature humaine.

  1. La tradition

Avant le chauffage, les maisons devaient être débarrassées de la couche de crasse et de suie qui s’était accumulée pendant les mois froids de l’hiver, lorsque les gens utilisaient des cheminées pour se réchauffer et des lampes à huile pour éclairer leurs maisons. Un bon nettoyage est nécessaire pour se débarrasser de la suie, une fois que le temps chaud est venu.

En Iran, le Nouvel An persan coïncide avec le premier jour du printemps. Ce jour férié consiste à acheter de nouveaux vêtements et à nettoyer (ou « secouer la maison »).

A la même époque, selon la coutume juive, le nettoyage du printemps est lié à la Pâque, qui marque la libération des Juifs de l’esclavage en Egypte. Et selon la coutume chrétienne, les catholiques nettoient l’autel de l’église la veille du Vendredi Saint, normalement aussi en mars ou en avril.

2. Notre biologie

Nous n’hibernons pas comme les ours, mais l’hiver rend les humains endormis et léthargiques. Comme moins d’heures dans la journée déclenchent la libération de mélatonine (l’hormone responsable de la somnolence) dans notre cerveau, nous n’avons littéralement pas l’énergie nécessaire pour nettoyer en profondeur pendant les mois les plus froids. Mais une fois que les jours commencent à s’allonger, nous sommes stimulés par plus de soleil. Sans oublier que tout ce soleil qui traverse les fenêtres rend probablement très visible la poussière que nous avions oubliée!

Joignez-vous à la tradition de cette nouvelle saison!

Si vous avez besoin de plus de motivation, lisez ceci!

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.